AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Et les pommes de vie d'Idun se mirent à tomber (Nuit, PV Jem Ocean)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adelheid Elfride

avatar

Féminin Nombre de messages : 12
Age : 22
Sur AQ depuis : 07/11/2011

MessageSujet: Et les pommes de vie d'Idun se mirent à tomber (Nuit, PV Jem Ocean)   Jeu 16 Fév - 20:45

L'obscurité engouffrait cette ville qui, semblait-il, était habitée par des êtres qui divaguaient entre le bien et le mal.

L'obscurité, oui. Et le silence aussi. Un silence à glacer le sang d'une personne ayant la moindre parcelle d'imagination. La lune éclairait une ruelle, ce qui lui donnait un air mystérieux. L'atmosphère ce soir était plutôt étrange...car il faisait étrangement froid. Plus froid qu'à l'habitude.

Et pourtant, on pouvait entendre, en écho, de petits pas, légers et furtifs. Une petite fille blonde, à l'allure innocente au premier regard, pénétrait pour la toute première fois dans cette ville. Et malgré se froid si pognant, qui venait vous chercher jusque dans la moelle des os, elle ne portait qu'une robe noire et simple, aux bordures de dentelles noires. Elle marchait au beau milieu de cette rue déserte et mal éclairée.

Et puis, tout à coup, elle s'arrêta. Un autre être, lui semblait-il, se tenait là. Ses grands yeux dorés fixèrent l'étranger qui se tenait à quelques mètres d'elle et elle fut prise par la peur. La petite courut se cacher derrière le premier bâtiment qu'elle vit, ne laissant entrevoir que ses yeux afin d'observer cet être énigmatique. Dans sa main gauche, elle serra sa peluche si fortement que le sang cessa de circuler dans ses doigts.

Et le silence fut a nouveau total.
Revenir en haut Aller en bas
Jem Ocean

avatar

Masculin Nombre de messages : 45
Age : 22
Sur AQ depuis : 05/09/2011

Qui es-tu ?
.{ Âge: 500 ans (19 en apparence)
.{ Race:
.{ Affinités:

MessageSujet: Re: Et les pommes de vie d'Idun se mirent à tomber (Nuit, PV Jem Ocean)   Jeu 16 Fév - 21:33

Jem sourit de bien-être en marchant dans les rues. Le vacarme et les lumières de la ville ne le dérangeait pas, le matin, mais cette noirceur et ce calme lui plaisait. Il était habitué à la présence des humains ou des autres créatures qui se livraient bataille, une fois la nuit tombée, mais ce soir-là, il n'y avait pas un chat dehors. Le vampire ne se laissa pas surprendre trop vite: c'était dans ce genre de situation où il rencontrait toujours quelqu'un d'intéressant. Ça, il pouvait le sentir...

... Et ne se trompait pas. Tout près, une petite fille marchait seule, une peluche au bras. Même s'il était complètement vêtu de noir, elle avait vu Jem. Ce dernier l'étudia. Il faisait froid dehors. Très froid, mais il ne sentait pas ce climat si mordant. La fillette non plus, d'ailleurs, apparemment. Jem s'arrêta de marcher pour mieux pouvoir l'examiner. Elle était mystérieuse en semblait aussi innocente que tous les enfants de son âges. Lorsque ses grands yeux dorés rencontrèrent les siens, la petite prit peur et se sauva en courant. Jem ne put s'empêcher de ricanner. Il avait senti qu'elle n'était pas humaine et elle avait sans doute fait la même chose en ce qui le concernait.

L'elfe sentit la présence de la fillette derrière un immeuble et passa à ses côtés. Il lui adressa un léger sourire. La pauvre était terrifiée.

-Tu as peur de moi? lui demanda Jem. Qu'est-ce que tu fais dehors à une telle heure?

Jem garda ses distances pour ne pas trop effrayer la jeune fille. Il attendit une réponse, ressentant une drôle de sensation. Il n'avait que trop rarement adressé la parole à un enfant aussi jeune.
Revenir en haut Aller en bas
Adelheid Elfride

avatar

Féminin Nombre de messages : 12
Age : 22
Sur AQ depuis : 07/11/2011

MessageSujet: Re: Et les pommes de vie d'Idun se mirent à tomber (Nuit, PV Jem Ocean)   Jeu 16 Fév - 22:07

La première chose qu'Heidy remarqua fut la peau pâle de son interlocuteur. Ensuite, la petite remarqua ses cheveux blancs. Adelheid prit une mèche de ses longs cheveux translucides et la fixa un moment, la comparant à la couleur des cheveux de l'étranger. Jamais elle n'aurait penser trouver une personne qui lui ressemblerait physiquement, mais cela n'atténuait pas la méfiance qu'elle portait à son égard. Il s'approcha d'elle, un sourire moqueur aux lèvres.

-Tu as peur de moi? lui demanda Jem. Qu'est-ce que tu fais dehors à une telle heure?


Le coeur de la petite se mit à battre plus rapidement. Elle ne comprenait rien à ce que cet étranger disait, et cela ne faisait qu'alimenter sa peur. Voyant que l'homme gardait ses distances, sa curiosité devint plus grande que sa méfiance, et la jotunn fit un pas vers lui. Et puis un autre.

Plus la petite s'approchait, et plus l'aura de l'être se précisait, se définissait. Elle pu comprendre que cet être n'avait rien comme les autres, elle pu comprendre que, malgré son grand pouvoir, tout n'était que brouillard. Maintenant, elle était si près de lui qu'elle devait lever la tête afin de plonger son regard doré dans les yeux bleus de cet étranger indescriptible...un être qui, selon elle, lui ressemblait.

Elle prit alors une de ses longues mèches de cheveux ondulées et tendit son bras, afin de lui montrer leurs ressemblances.


Wie Ich, pensa-t-elle.

Ses yeux dorés regardaient béatement cette nouvelle rencontre, et un sourire, qui ne se décidait pas entre la joie ou la cruauté, se dessina sur le visage cadavérique de la petite.


Mais ce sourire s'effaça, aussitôt qu'elle vit...les oreilles pointues de l'étranger. Une image, celle de son père, qui avait voulut la vendre, apparut alors dans sa tête. Ses grands yeux dorés se remplirent de peur et, tandis qu'elle reculait, une larme roula le long de sa joue malgré l'expression de marbre que son visage dégageait.

Ich hasse ess, se dit-elle alors.Er ist diabolisch.

Que pouvait-elle faire dans cette ville qu'elle ne connaissait même pas? Fuir, oui. Elle leva alors sa petite main, et un épais brouillard se leva partout dans la ville. Elle voulait fuire cette personne qui ressemblait tant à son père, elle voulait partir, mais quelque chose l'en empêcha. Elle se débatait, ne comprenant pas ce qui lui arrivait.
Revenir en haut Aller en bas
Jem Ocean

avatar

Masculin Nombre de messages : 45
Age : 22
Sur AQ depuis : 05/09/2011

Qui es-tu ?
.{ Âge: 500 ans (19 en apparence)
.{ Race:
.{ Affinités:

MessageSujet: Re: Et les pommes de vie d'Idun se mirent à tomber (Nuit, PV Jem Ocean)   Dim 19 Fév - 15:23

Jem entendit une petite voix dans la tête de la petite:

Wie Ich.

Raison de plus pourquoi la petite devait avoir peur: elle parlait une autre langue. Comment pouvait-elle savoir s'il lui voulait du mal ou non? Malheureusement, Jem ne parlait pas son langage, soit l'allemand. Il n'avait pas compris ce que la petite lui avait dit, mais en la voyait s'examiner, puis l'examiner, il comprit. Effectivement, ils se ressemblaient. La peau livide, les cheveux pâles, et ni l'un ni l'autre n'étaient humain.

La petite fille parut soudainement choquée.

Er ist diabolisch.

Diabolish est la seule chose que Jem comprit. Il réalisa que les yeux de la fillette étaient visés sur ses oreilles. Elle avait quelque chose contre les elfes? Elle voulut se sauver en formant un brouillard qui aveuglerait le vampire, mais Jem leva une main pour empêcher le nuage epais de se lever. Figer ainsi un sort empêchait tout autant la fillette de bouger. Il s'accoupi pour être à sa hauteur, et l'assura d'un regard qu'il n'avait aucune intention de lui faire de mal. Il profita alors du moment pour fouiller ses pensées.

Elle s'appelait Adelheid Elfride. C'était une Jötunn. Jem avait vaguement entendu parler de ces dieux, mais ça demeurait encore un mystère à ses yeux. Elle se méfiait de lui car elle croyait qu'il était un elfe noir. Jem vit dans ses souvenirs que son père avait essayer de la livrer à ces bêtes sanguinaires.

Jem lui sourit alors. Amicalement. En continuant de chercher dans la conscience d'Adelheid, il réussit à défricher quelques mots de vocabulaire allemand pour lui faire comprendre quelque chose:

-Ich bin nicht wie dein Vater. Ich bin ein Freund.

Je ne suis pas comme ton père. Je suis un ami.
C'est tout ce qu'il put lui dire. Jem libéra Adelheid de sa prise en attendant de voir ce qu'elle allait faire.
Revenir en haut Aller en bas
Adelheid Elfride

avatar

Féminin Nombre de messages : 12
Age : 22
Sur AQ depuis : 07/11/2011

MessageSujet: Re: Et les pommes de vie d'Idun se mirent à tomber (Nuit, PV Jem Ocean)   Dim 19 Fév - 21:21

Elle ne pouvait plus bouger. La petite se sentait prise au piège, par une personne qui pourrait potentiellement lui faire du mal. Elle fixait droit devant elle, frôlant la panique, tandis que l'étranger se rapprochait. Leurs regards se rencontrèrent, et aussitôt, l'enfant ressentit une présence étrangère dans son esprit. Adelheid ne fut jamais une enfant naive, elle comprit immédiatement ce que l'être faisait. Il fouillait son esprit, sans qu'elle ne puisse rien y faire. La petite restait figée, et dans se mouvement immobile dans lequel elle était prise, elle ressemblait plus que jamais à une statue de marbre, dont les traits parfaits furent sculptés avec soin et précision.

-Ich bin nicht wie dein Vater. Ich bin ein Freund.

Les yeux d'Adelheid s'agrandirent tandis qu'elle reprenait le contrôle de son corps. Elle fixa longuement cet être avec son regard vide et lui rendit la monnaie de sa pièce. La petite pénétra l'esprit de l'homme, qui était plutôt compliqué. Mais ce qu'elle y vit lui plut, à certains moments, et ne lui plut pas à d'autres. Malgré le fait que son âme était difficile à sonder, bien parce qu'il le voulait ainsi, cet être appelé Jem était posé et réfléchit. Par contre, il avait fait couler énormément de sang et couper les fils de nombreuses personnes.

Le regard de la jotunn se durcit. Elle qui était si pure...allait-elle devoir couper son fil à lui? À cet être qui, elle l'avait cru, lui ressemblait tant? Après tout, ils avaient tous les deux du sang d'elfe... Bien que Jem avait de grands pouvoirs, cette petite fille de six ans en avait aussi, et cet affront, bien qu'il ne lui plaisait guère, était selon elle nécéssaire pour la vengeance des vies qu'il avait prit sans permissions: car c'était elle, et seulement elle, qui pouvait couper des fils.

Car ce qu'elle voyait par ces morts était qu'elle avait été obligée de couper un fil de plus, et ainsi, la culpabilité affligeait sa conscience à elle, mais pas à lui...n'était-ce donc pas le bon choix à faire?

Elle le croyait, oui.

Un sourire mesquin et sadique se dessina sur les lèvres pâles de l'enfant, tandis que dans ses yeux dorés apparaissaient une lueur de cruauté. Elle était désormais consciente que celui qui se trouvait devant elle avait été sous-estimé: elle lui bloqua toutes ses pensées et se plongea dans le plus profond des silences.

Ses yeux se fermèrent, tandis qu'elle se concentrait.

Le vent se leva. L'atmosphère devint glacial.

Le vent se mit à tourbilloner autour de Heidy, mais cette dernière restait là, les yeux fermés, sans broncher.

Puis, une bouffée de vent rapide et violente vint se frapper violement contre cet elfe, le déstabilisant. La petite restait de glace. Elle fit quelques pas afin de le rejoindre. Elle tenait avec ses deux mains sa peluche, et tandis qu'elle rejoignait son assaillant, elle pencha la tête vers la droite, sondant encore son esprit.

En fait, Adelheid recherchait une information précise. Désormais, le combat se faisait entre leurs deux esprits, soit celui de Heidy qui forçait celui de monsieur Ocean afin de découvrir ses moindres secrets. Oui...car nul être vivant ne pouvait avoir vécu sa vie sans souffrir.

Et Adelheid, malgré son jeune âge, était passée maître pour rouvrir les plaies qui furent longtemps refermées.

Ne restait plus qu'à voir combien de temps ce Jem Ocean pouvait tenir...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et les pommes de vie d'Idun se mirent à tomber (Nuit, PV Jem Ocean)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et les pommes de vie d'Idun se mirent à tomber (Nuit, PV Jem Ocean)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)
» MAIGRET DE CANARD AUX POMMES ET MIEL
» Compote de pommes aux amandes
» Aumonieres de Livarot aux pommes
» Patrouille en forêt [PV Aubé + Tarte aux Pommes + Soleil Couchant]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arielle Queen :: CORBEILLE :: 
Corbeille.
 :: Corbeille du JDR
-
Sauter vers: