AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand on est d'humeur massacrante... (libre/jour)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arybelle

avatar

Féminin Nombre de messages : 84
Age : 19
JDR ou Discussion ? : JDR surtout ^^
Sur AQ depuis : 26/03/2011

Qui es-tu ?
.{ Âge: 17 ans et demi
.{ Race: Alter renégat
.{ Affinités:

MessageSujet: Quand on est d'humeur massacrante... (libre/jour)   Dim 27 Nov - 21:12

Pas de bonne humeur la demoiselle, hein? dit-elle dans son esprit, en ricanant.



- Ferme-la, Elly.

Arybelle frappait de plein fouet les arbres environnants de sa belle épée double. Enragée, complètement folle de colère, elle se déchaînait là où elle ne pourrait blesser personne.... sauf des arbres.

- Comment j'ai pu? Pourquoi?! cria-t-elle.

Pourquoi est-elle si fâchée? C'est très simple. Quatre ans, inconsciente, tenue en vie par un moniteur et une intraveineuse dans un lit d'hôpital. Elle en est sortie hier, et elle n'est pas très contente. Même triste. Très triste.

- J'ai manqué quatre ans de ma vie. Ma misérable vie. Je n'y crois pas!

Regarde-toi dans un mirroir, ma belle, et tu verras que tu DEVRAIS y croire.

C'est vrai. Arybelle avait beaucoup changé. Même dans le coma, elle avait grandi, et ses cheveux ont allongé. Ses traits se sont adoucis, et elle a l'air beaucoup plus mature que la dernière fois qu'elle a été consciente.

Elle se remit à frapper les arbres frénétiquement, en abattant chaque fois sa lame un peu plus fort sur le tronc de sa victime de bois. Sa lame de cristal coupait aisément le tronc, le sectionnant en deux après trois coups bien placés de la part de sa maîtresse.

Après une dizaine de minutes, Ary s'arrêta, haletante, et frotta la lame du bout de son doigt. Trop fatiguée pour comprendre qu'elle ne devrait pas faire cela, Arybelle se coupa le doigt, ce qui la réveilla d'un coup. Elle poussa un petit cri de suprise en voyant le sang s'écouler de la petite entaille sur son index et elle l'essuya sur son chandail noir comme la nuit.

Remise de sa surprise, Arybelle se remit à se défouler sur les arbres, elle qui ne soupçonnait point qu'elle était espionnée...

Revenir en haut Aller en bas
http://empire-wars.forumactif.com
Claire Padalecki
Retoutable guerrière d' Odin .avatar

Féminin Nombre de messages : 16
Age : 23
Sur AQ depuis : 16/10/2011

Qui es-tu ?
.{ Âge: 17 ans
.{ Race: Walkyrie
.{ Affinités:

MessageSujet: Re: Quand on est d'humeur massacrante... (libre/jour)   Lun 28 Nov - 14:55

En ce beau matin de mai, Claire reniflait l'air frai de la clairière d'Étienne-Laurion. Elle était partie en randonnée avec Cassandre aujourd'hui, pour lui montrer un peu de nature et changer l'air qu'elle prend normalement dans la maison. Claire était partie avec le sac de marche de Claeb, ergonomique, avec un soutient ressemblant à un siège pour y assoir Cassandre et l'emporter avec elle. Claire se promenait lentement, utilisant sa lance de glace pour escalader les roche et y prendre soutient dans les côtes. Cassandre riait et babillait alors que Claire marchait. La petite touchait les feuilles et voyait des formes dans les nuages et semblait beaucoup d'amuser.

Claire était contente de prendre l'air. Depuis l'incident dans la forêt avec Adelheid et Souky, la Walkyrie avait eu besoin de sortir un peu. Les journées avait été longues réçamment et beaucoup de conflits éclataient une fois le soleil couché. Quelques fois cette semaine Cassandre avait été la cible d'attaques sylphors. Caleb avait rapatrié les forces alter alentour du bloc appartement pour sécuriser l'endroit. Claire se tenait dans les bois et les regardait aller, prête à se dématérialiser pour entrer dans la chambre de sa fille en cas d'invasion.

La Walkyrie secoua la tête pour chasser les mauvais souvenir de ces jours sombres. Elle aimait mieu penser au soleil qui caressait sa peau et le parfum des fleurs qui emplissait son nez. C'était beaucoup plus agréable et gai. Alors que Claire marchait dans le petit sentier, tout fut étrangement silencieux. Cassandre avait arrêté de babiller. Le vent avait cassé. Claire étira son cou et jeta un regard à sa fille. Elle semblait regarder quelque chose. La mère suiva son regard à la dérobée et vit une adolescente dans les bois. Claire s'approcha silencieusement dans le buisson et la regardait faire. Soudainement le bruit la percuta: elle faisait aller son épée à double tranchant sur les arbre et semblait se parler à elle-même. Claire ferma ses yeux quelques seconde et lut son aura. Une humaine. Une alter. Une aura bleutée. Du bien. Claire n'avait donc pas à la craindre. Elle sortit du buisson et rangea sa lance de glace pour ne pas effrayer la jeune femme.

-On est d'humeur massacrante aujourdh'hui? Pourtant il fait tellement beau, dit Claire gentiment en lui adressant un sourire.

La Walkyrie s'empressa de rassurer la nouvelle venue avant que son épée se retourne vers elle.

-Je m'apelle Claire, je suis une Walkyrie. (elle prit une pause) Ça va?
Revenir en haut Aller en bas
Arybelle

avatar

Féminin Nombre de messages : 84
Age : 19
JDR ou Discussion ? : JDR surtout ^^
Sur AQ depuis : 26/03/2011

Qui es-tu ?
.{ Âge: 17 ans et demi
.{ Race: Alter renégat
.{ Affinités:

MessageSujet: Re: Quand on est d'humeur massacrante... (libre/jour)   Lun 28 Nov - 20:45

-On est d'humeur massacrante aujourdh'hui? Pourtant il fait tellement beau, dit une voix derrière elle.

Arybelle sursauta et se retourna, pointant son épée double vers la direction d'où était venue la voix. L'un des buissons non loin s'agitta et une jeune femme en sortit. Elle ne semblait guère menaçante, mais la jeune fille avait bien appris à se méfier des gens.

-Je m'apelle Claire, je suis une Walkyrie.

Ary baissa son arme, sans pour autant la dématérialiser, juste au cas.

- Arybelle, personnalité primaire d'Ellebyra.

- Ça va?

Arybelle dû réfléchir un moment. Est-ce que ça allait vraiment? Peut-être pas. Pourquoi? Aucune idée. Mais la jeune femme dût se le reprocher, car elle connaissait la raison exacte de son malheur.

- Pas vraiment, répondit simplement Arybelle.

La walkyrie lui sourit, puis se retourna légèrement. Ary vit une jolie petite tête apparaître. Elle avait de jolis yeux, brillants de curiosité et de vitalité. Une maman, lui dit mentalement son alter. La jeune femme comprit qu'elle n'avait rien à craindre, donc elle fit disparaître sa formidable épée double.

- Qui est-ce? demanda-t-elle à Claire, en désignant l'enfant qui était accroché dans son dos.

Avec un sourire plus sociable, Ary écouta attentivement la réponse de la walkyrie.
Revenir en haut Aller en bas
http://empire-wars.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand on est d'humeur massacrante... (libre/jour)   Lun 28 Nov - 21:04

10h AM
Son cadran sonna. Elle regarda un moment, appuya sur "snooze" et referma les yeux.

10h10 AM
Son cadran sonna à nouveau. Elle le regarda à nouveau et cette fois-ci, prit le temps de s'asseoir dans son lit et de regarder autour d'elle. Saralya était dans la chambre d'ami. Elle l'avait amener ici pour qu'elle passe la fin de semaine avec elle. Elle soupira. Ryan était parti pour la fin de semaine pour qu'elle puisse être seule avec sa fille.

10h30 AM
Elle se leva finalement et s'habilla rapidement. Elle descendit l'escalier et trouva sa fille assise dans le salon à écouter la télévision et elle s'en voulu. Elle s'en voulu de ne pas être descendu plus tôt pour lui tenir compagnie, mais le sourire radieux qu'affichait sa fille la rassurait grandement.

MIDI
Souky avait mit un petite manteau d'automne à Saralya et elle avait enfiler le sien par la suite. Elle avait promis à Saralya de l'amener près de l'eau. Celle-ci avait un besoin de voir l'eau et elle comprenait ce besoin, elle avait donc accepter la demande de sa fille.

12H30 PM
Mère et fille sortirent de la maison et Saralya se mit à courir. Sa mère se mit à sa poursuite et tout en riant, elle s’enfoncèrent de plus en plus dans le forêt. À un certain instant. Saralya se mit à ralentir son pas. Elle courut vers sa mère et lui agrippa solidement la jambe. Tout comme elle, elle avait dû sentir cette présence tout près d'elles.

1H00 PM
Elle prit sa fille dans ses bras. Elle se mit à avancer lentement. Elle n'avait pris aucune arme en sortant de chez Miaka, n'ayant pas l'intention de mener une quelconque attaque en présence de sa fille. Ne voulant pas se cacher, elle ne fit que sortir de la forêt pour se diriger vers la clairière de celle-ci, là où il y avait le fameux lac où elle voulait amener Saralya. Mais elles étaient là. Elles étaient là et elles étaient trois. Claire, une walkyrie qu'elle avait rencontré plus tôt, et elle était avec sa fille sur son dos, sans aucun doute, et une autre qu'elle ne connaissait pas.

1H05 PM
Elle déposa Saralya au sol et lui tendit la main. Main dans la main, elle marchèrent jusqu'aux filles qui se trouvaient un peu plus loin. Sans trop hésiter, elle envoya la main à Claire.

Salut Claire! Balade mère et fille toi aussi?

Souky sourit à la walkyrie en faisant une petite place à Saralya pour qu'elle puisse voir ce qui se passait. Elle tendit sa main à celle qu'elle ne connaissait pas.

Enchantée. Moi c'est Souky. Voici ma fille, Saralya.

Elle montra Saralya avec sa main, tout en gardant son sourire. Puis elle vit l'angoisse dans le regard de la fille qui se trouvait devant elle. Elle ignorai en fait ce qu'elle percevait, mais cette fille-là n'avait pas du tout l'air dans son assiette...

Est-ce que... Est-ce que ça va...?

Souky avait posé la question sans trop réfléchir, peut-être que celle qui se trouvait en face d'elle allait la trouver étrange, mais ça n'avait pas d'importance. Elle s'inquiétait vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Claire Padalecki
Retoutable guerrière d' Odin .avatar

Féminin Nombre de messages : 16
Age : 23
Sur AQ depuis : 16/10/2011

Qui es-tu ?
.{ Âge: 17 ans
.{ Race: Walkyrie
.{ Affinités:

MessageSujet: Re: Quand on est d'humeur massacrante... (libre/jour)   Lun 28 Nov - 22:33

Claire demanda à Arybelle si elle allait bien.

-Pas vraiment, répond t-elle.

Arybelle avait toujours son épée en mains, mais plus basse que tout à l'heure. C'est alors que Cassandre se pencha légèrement sur le coté, les yeux grand ouvert et la bouche aussi, les doigts pointées vers le ciel. Claire se pencha de l'autre coté pour ne pas faire en sorte que Cassandre tombe. La petite avait l'air de s'amuser. Claire la regardait faire et oublia la présence d'Arybelle. Celle-ci rangea son épée double alors qu'elle regardait Cassandre.

-Qui est-ce? demande l'adolescente en désignant Cassandre dans son dos.

-Ah, c'est Cassandre, ma fille de 1 ans, presque deux, dit Claire en souriant.

L'aura d'Arybelle s'éclaircit ainsi que son sourire. C'est alors que Claire entendit des pas dans le bois signifiant que quelqun approchait. Claire reconnaissait l'aura. Cette aura compliquée mais bienveillante. c'était Souky. Elle sortit des bois en direction de la rivière avec sa fille à ses trousses.

Salut Claire! Balade mère et fille toi aussi?

-Effectivement, le jour est le seul temps ou les alters dorment et les sylphors se cachent, alors j'en profite.

Souky se présenta à Arybelle et pendant ce temps, Claire déposa son sac sur le sol et sortit Cassandre de là pour que la petite puisse se dégourdir les jambes. Elle regardait les alentour avec une curiosité magique dans les yeux et explorait la clairière ensoleillée et récoltait des fleurs. Claire la regardait faire et souriait. Cassandre était jeune, certe, mais Saralya semblait l'aimer à la regarder comme cela.
Revenir en haut Aller en bas
Arybelle

avatar

Féminin Nombre de messages : 84
Age : 19
JDR ou Discussion ? : JDR surtout ^^
Sur AQ depuis : 26/03/2011

Qui es-tu ?
.{ Âge: 17 ans et demi
.{ Race: Alter renégat
.{ Affinités:

MessageSujet: Re: Quand on est d'humeur massacrante... (libre/jour)   Jeu 29 Déc - 22:26

Ah, c'est Cassandre, ma fille de 1 ans, presque deux, dit-elle.

Arybelle se contenta d'afficher un large sourire.

Elle est jolie.

Puis, des pas résonnèrent de la forêt à sa gauche. Une jeune femme en sortit, et elle était accompagnée d'une jeune fille qui lui ressemblait beaucoup. "Sûrement sa fille."

Salut Claire! Balade mère et fille toi aussi?

La jeune walkyrie lui répondit qu'elle profitait du temps de la journée où les alters dorment et les sylphors se réfugient du soleil. Après sa réponse, la nouvelle venue se tourna vers la jeune fille et se présenta en lui tendant la main, qu'elle serra.

Enchantée. Moi c'est Souky. Voici ma fille, Saralya.

Moi c'est Arybelle.

La jeune fille examina le visage de l'enfant. Elle ressemblait à quelqu'un qu'elle connaissait. Mais... elle ne se souvenait pas du visage de cette personne. Les seules images d'elle sont trop floues pour qu'Arybelle puisse l'identifier. Se pourrait-il que ces quatre années passées dans le coma lui aient brouillé la mémoire? Peut-être. Mais la preuve qu'elle n'a pas tout oublié, c'est qu'elle sait toujours comment se servir de son épée double et qu'elle se souvienne de la mission qu'elle s'est donnée. Mais bon, parfois on oublie bien des choses avec le temps.

Est-ce que... Est-ce que ça va...?

Ces paroles tirèrent Ary de ses pensées.

Euh.. oui, je vais bien.

J'avais un drôle de sentiment. Pas un pressentiment dangeureux, comme si des sylphors - ou pire encore, des alters - allaient nous sauter dessus. Juste une drôle de feeling. Mais je ne savais pas c'était quoi...
Revenir en haut Aller en bas
http://empire-wars.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand on est d'humeur massacrante... (libre/jour)   Mar 10 Jan - 8:36

Saralya avait suivit sa maman toute l'avant-midi. Elles avaient marché dans la forêt et la petite fille de quatre ans s'amusait à tenter d'attraper tous les insectes qu'elles voyait. Surtout les papillons et les coccinelles. Les papillons étaient ses insectes favoris. Ils était gracieux. Parfois petit, parfois gros, mais toujours libre de voler où bon leur semblait. Saralya aurait tant voulu être un papillon pour une journée et voler avec eux, en brillant de mille couleur. Elle arrêta sa course au papillon lorsque la voix de sa mère la ramena sur terre. Elle ne s'était même pas rendue compte qu'elles n'étaient plus dans la forêt. Sa maman salua une certaine Claire. L'autre, se présenta, elle s’appelait Arybelle.

Mais Saralya ne porta aucune attention à leur discussion. Toute son attention était portée vers cet petite fille, pas plus haute que trois pomme. Elle ne marchait pas encore, elle n'était qu'un petit bébé. Saralya se mit à quatre patte et commença à suivre l'enfant. Elle voulu lui demander son nom, mais se douta bien que la petite ne comprendrait sans doute pas ce qu'elle racontait, mais elle s'essaya tout de même. Elle babilla quelques mots incompréhensible pour les adultes, mais qui en babillage signifiait :

On fait la course?

Le mouvement affirmatif de la tête de la petite confirma qu'elle comprenait très bien son babillage, et c'était normal, puisque Saralya parlait dans son langage. Les deux enfants se mirent à se courir après autour des parents. Elles ne portaient plus attention à se qui se passait autour d'elles. Elles s'amusaient et c'est tout ce qui comptait. Puis, au bout d'un moment, la nouvelle amie de Saralya s'arrêta et pleurnicha quelque peu. Saralya se précipita vers elle. Elle avait soif. Trop courir comme ça l'avait complètement déshydrater. Sans trop réfléchir, Saralya prit les mains de la petite et les referma ensemble, en forme de verre. Elle mis son doigt dans le trou des mains de la petite et de l'eau apparut lentement. Saralya babilla à nouveau à l'intention de la petite :

Bois, c'est de l'eau. Mais fait attention de ne pas tout renverser sur toi.

Saralya aida la petite à boire avec ses mains en contrôlant légèrement le mouvement des mains de la petite fille avec ses propres mains. Et, elle babilla à nouveau, une fois que la petite eu presque finit son eau.

Au fait, moi c'est Saralya.

Elle pointa Souky et babilla à nouveau.

Et elle, c'est ma maman.

Saralya sourit lorsqu'elle vit apparaître un grand sourire sur le visage de sa nouvelle amie.
Revenir en haut Aller en bas
Claire Padalecki
Retoutable guerrière d' Odin .avatar

Féminin Nombre de messages : 16
Age : 23
Sur AQ depuis : 16/10/2011

Qui es-tu ?
.{ Âge: 17 ans
.{ Race: Walkyrie
.{ Affinités:

MessageSujet: Re: Quand on est d'humeur massacrante... (libre/jour)   Mar 10 Jan - 19:25

Claire surveillait sa file tout en discutant avec Souky et Arybelle. Saralya regardait Cassandre avec intrigue. La Walkyrie les fixa avec amusement. Les grands yeux de Cassandre était curieux de voir cette petite fille. C'était la première fois qu'elle se faisait un ami. Claire était contente, puisqu'avec l'interdiction formelle de quitter la maison, la petite n'avait déjà pas beaucoup de liberté.

Saralya se mit à babiller pareil comme le faisait Cassandre et Claire fut franchement surprise. Un enfant de quatre ans qui savait babiller, c'était très inusité! C'était la fille de Souky alors la Walkyrie ne se posa pas beaucoup de question et les laissa jouer ensemble. Claire huma l'air frais de la forêt et participa vivement à la conversation qui avait pris un élan beaucoup plus jovial.

Par contre, Clair fut vite retourné à son instinct maternel lorsque Cassandre se mit à pleurnicher. Claire s'assied à ses côtés et la prit dans ses bras. Avant même que la mère put demander à sa petite ce qui clochait, Saralya avait déjà donné à boire à Cassandre avec l'aide de la magie. L'adolescente était bouche bée. Elle était réellement douée!

-Merci beaucoup, Saralya, lui dit-elle avec un sourire franc.

Claire se leva et remit Cassandre au sol.

-Eh bien je la laisse sous ton bon jugement Saralya, elle a l'air à bien t'aimer! Si vous avez besoin de quoi que ce soit, vous n'avez qu'à fouiller dans mon sac, soit surtout pas gêné, ma belle.

Claire retourna voir les filles et dit à Souky:

-Ta fille est vraiment doué! Elle sait babiller à la mienne et lui a même donner de l'au à boire sans verre! Comment elle a appris ça? demande t-elle, impressionnée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand on est d'humeur massacrante... (libre/jour)   Mar 10 Jan - 19:49

Souky avait regarder sa fille d'un air incrédule. Elle ne comprenait pas un mot de ce qu'elle disait, et pourtant, elle communiquait avec la fille de Claire! Souky tenta de cacher son étonnement et cela dû assez bien fonctionner puisque Claire lui demanda comment sa petite avait fait pour apprendre tout ça. Pour toute réponse, la jeune mère hocha les épaules, tout en regardant sa fille.

Disons qu'il y a bien des choses que j'ai moi-même du mal à expliquer. Il faut croire que Saralya apprend très rapidement, mais surtout, seule...

Souky soupira.

Pour l'eau, c'est un démon nocturne, tu sais, ceux qui hante les rêves des enfants qui devraient manger le coeur...en fait, non... tu ne peux pas vraiment savoir...

Souky secoua la tête. Elle n'avait pas dis ça méchamment, seulement, en même temps qu'elle le disait, elle réalisait que seuls les nécromanciennes, les kobolds et les elfes noirs étaient hantés par ses démons et que très souvent, les autres ignoraient l'existence de ses démons.

Peu importe. Un démon lui a fait boire une eau magique, c'est ce qu'elle m'a raconter. Depuis ce jour, elle a un certain pouvoir sur l'eau, mais j'en apprend un peu plus à chaque jour sur son pouvoir qu'elle ne contrôle pas encore à la perfection...

Souky baissa ses yeux vers sa main gauche, elle serra le poing et se détendit. Elle leva les yeux vers sa fille qui jouait avec la petite de Claire et dit à la walkyrie.

En plus, depuis que je me suis séparée de son père, je ne la vois presque plus, alors je suppose qu'il doit en savoir bien plus que moi au sujet de ses pouvoirs...

Souky soupira. Peu importe comment allait se terminer cette journée, elle savait que cette balade lui aura fait du bien. Elle se tourna à nouveau vers Arybelle.

Et toi, Arybelle, qu'est-ce qui te tourmente autant?


Souky avait poser la question directement. Cette petite était tourmentée, elle le savait, elle le sentait, l'énergie qui émanait de cette jeune fille ne faisait que le confirmer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand on est d'humeur massacrante... (libre/jour)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand on est d'humeur massacrante... (libre/jour)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Humeur massacrante & élève bagarreur [William]
» Quand la musique est bonne.. (RP LIBRE)
» Quand nuit noire se fait en plein jour.
» [Autre] Les injections, c'est définitivement terminé!
» Quand la femme prend la fuite....[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arielle Queen :: CORBEILLE :: 
Corbeille.
 :: Corbeille du JDR
-
Sauter vers: