AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand la souris dort, les chats crient... (Soir) [Pv : Francis et Souky]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Quand la souris dort, les chats crient... (Soir) [Pv : Francis et Souky]   Mar 25 Oct - 16:18

Saralya s'était endormie sur le divan en écoutant "la belle et la bête". Souky l'avait prise dans ses bras et l'avait montée doucement dans sa chambre. Elle l'avait couchée confortablement dans son lit, lui avait posé un baiser sur le front, l'avait border comme à tous les soirs et était sortie sans bruit de la chambre, en fermant doucement la porte derrière elle.

Elle s'apprêtait à aller à sa chambre et lire un livre, comme à tous les soirs, avant de s'endormir, pendant que Francis serait parti patrouillé. Elle s'allongea dans son lit, ouvrit son livre et le visage de Nayr lui vint en tête. Elle referma brusquement son livre. Elle se releva, retourna à la chambre de sa fille, ouvrit la porte et la regarda dormir. Elle revit l'instant où la petite avait vu Nayr pour la première fois, son visage illuminé, autant que le sien la première fois qu'elle l'avait vu. Elle referma à nouveau la porte doucement et la vision de Nayr partir patrouiller avec sa fille lui revint en tête à nouveau. Elle fit dos à la porte de sa fille et s'appuya sur celle-ci. La tête lui tournait, et elle ne cessait de penser à l'alter. Elle retourna lentement à sa chambre, mais au moment où sa main se posa sur sa poignée de porte, elle changea d'idée.

Elle tourna les talons et descendis lentement les marches pour aller rejoindre Francis qui se préparait déjà à partir. Elle soupira. Elle hésitait et elle ne savait pas vraiment quoi dire. Peu importe ce qu'elle allait dire, elle savait qu'elle allait vouloir sortir ses émotions, parce que de toute façon, elle ignorait quoi dire réellement et comment les mots allait sortir. Elle décida d'improviser et de dire ce qui allait sortir, voilà tout.

Tu m'avais promis qu'en arrivant ici, tu réduirais les patrouilles, mais tu n'as fait que les augmenter. Tu n'es jamais à la maison.

Souky regarda Francis droit dans les yeux. Elle ne voulait plus rien lui cacher et il fallait que ce qu'elle avait sur le coeur sorte.

On dirais que tu oubli que tu as une famille. Il y a un enfant ici qui t'aime... Le jour, tu travaille toujours et elle va à la garderie, le soir, tu arrive pour souper et tu repars tout de suite pour retourner travailler parce que tu ne peux même pas lui dire ce que tu fait vraiment.

Souky commençait à enrager un peu, mais elle tenta tout de même de garder le plus possible son calme, malgré son ton de voix qui montait.

Dis-moi une chose que tu sais d'elle, juste une! Je connais tout d'elle, et toi, toi tu reste loin de la maison alors que moi je me tue à faire grandir ma fille!...

Souky avait peser ses mots lorsqu'elle avait dit qu'elle parlait de "sa" fille, mais elle continua tout de même. Elle s'en foutait.

J'en avais mare, tu comprends. Mare d'être seule. Mare de la voir seule. Mare que tu quitte et que tu nous laisse derrière... Alors... Alors que moi aussi j'aurais voulu sortir... Alors... Alors je l'ai fait, voilà... T'es content?

Souky savait que sa dernière phrase ne plairait pas à Francis, mais elle continua tout de même, juste pour être certaine qu'il l'avait bien compris.

Oui, tu m'as bien compris. Moi aussi maintenant, je sors le soir... Parce que je me sens mieux dehors qu'ici. Ailleurs qu'ici... Voilà...

Souky reprit son souffle. Elle se tut un moment. Son regard resta sévère et elle attendit la réponse de Francis.
Revenir en haut Aller en bas
Francis Thorn
|&&.`Chevalier Fulgur ;..
avatar

Féminin Nombre de messages : 86
Age : 22
Sur AQ depuis : 17/01/2010

Qui es-tu ?
.{ Âge: 24 ans
.{ Race: Chevalier Fulgur
.{ Affinités:

MessageSujet: Re: Quand la souris dort, les chats crient... (Soir) [Pv : Francis et Souky]   Mer 26 Oct - 6:45

Tu m'avais promis qu'en arrivant ici, tu réduirais les patrouilles, mais tu n'as fait que les augmenter. Tu n'es jamais à la maison.

-Je... je sais Souky mais il y d plus en plus d'alter et de moins en moins de fulgur

-On dirait que tu oubli que tu as une famille. Il y a un enfant ici qui t'aime... Le jour, tu travaille toujours et elle va à la garderie, le soir, tu arrive pour souper et tu repars tout de suite pour retourner travailler parce que tu ne peux même pas lui dire ce que tu fait vraiment.

Francis voyait bien que Souky en avait assez et qu'elle se retenait aussi pour ne pas exploser.

-Dis-moi une chose que tu sais d'elle, juste une! Je connais tout d'elle, et toi, toi tu reste loin de la maison alors que moi je me tue à faire grandir ma fille!...

-Souky voyons se n'est pas comme si c'est se que je souhaite... !

-J'en avais mare, tu comprends.

Francis commençais a s'inquiétait, pourquoi parlais-t-elle au passé ?

Mare d'être seule. Mare de la voir seule. Mare que tu quitte et que tu nous laisse derrière...

Francis était bouche bée jamais auparavant Souky ne lui avait parlé de sa.

-Alors... Alors que moi aussi j'aurais voulu sortir... Alors... Alors je l'ai fait, voilà... T'es content?

Les émotions de Francis passèrent de la surprise par la colère et finalement par l’interrogation.

-Pardon ?

-Oui, tu m'as bien compris. Moi aussi maintenant, je sors le soir... Parce que je me sens mieux dehors qu'ici. Ailleurs qu'ici... Voilà...

Francis avais plusieurs questions. Avec qui ? Ou ? Quand ? …Pourquoi ? Mais tout se qui sortit de sa bouche fut un soupir et quelque mots qui sortir plus croche qu'il le voulait,

-Pardon Souky si je dois sortir les soirs combattre les gens de la ville, si je me bat chaque soir contre de plus ne plus de foutu alter et d’elfe noir. Mais je ne peux pas faire autrement vois-tu ?! Préfères-tu qu’il se rendre jusqu’ici et attaque directement notre fille ?

Le ton du fulgur c'était élevé mais il pris un grand respire et se calma.

-Je suis désolé de sortir me battre pour nous tous…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand la souris dort, les chats crient... (Soir) [Pv : Francis et Souky]   Mer 26 Oct - 7:41

Le fulgur s'était calmé, mais Souky ne s'était pas calmé pour autant, surtout maintenant qu'elle lisait les pensée de celui-ci. Sans réfléchir, elle rétorqua d'un ton sec à se qu'il venait de se demander en pensée.

Avec Nayr, à la maison de Miaka, tous les soirs, pour m'entrainer et lui tenir compagnie.


Souky ne regrettait pas ce qu'elle venait de dire. Elle l'avait dit sans émotion, d'un ton franc et neutre. Elle ne voulait pas nécessairement provoquer Francis, mais d'un autre coté, de qui voulait-il vraiment protégé sa fille?

Tu te bas contre les alters et les sylphors? Très bien. Aurais-tu oublié que son parrain est le dirigeants de ses dits alters et que tant et aussi longtemps qu'il sera à leur tête, elle n'aura rien à craindre venant dans alters?

Et la dernière phrase s'échappa seule de la bouche de Souky, mais son ton était beaucoup plus énervé qu'au début et son ton de voix avait monter.

De toute façon, ma fille elle est assez forte pour se protégé toute seule!


Souky se tut. réalisant ce qu'elle venait de dire à Francis. Elle se calma un moment, et juste pour changer subtilement de sujet, elle rajouta.

Mais juste pour être certaine, j'ai fait un sort de protection sur la maison et personne ne peut entrer dans celle-ci sans y être préalablement invité.


Pour jeter un sort, il fallait avoir des pouvoirs. Francis allait-il faire le lien?
Revenir en haut Aller en bas
Francis Thorn
|&&.`Chevalier Fulgur ;..
avatar

Féminin Nombre de messages : 86
Age : 22
Sur AQ depuis : 17/01/2010

Qui es-tu ?
.{ Âge: 24 ans
.{ Race: Chevalier Fulgur
.{ Affinités:

MessageSujet: Re: Quand la souris dort, les chats crient... (Soir) [Pv : Francis et Souky]   Mer 26 Oct - 16:30

-Wow et c'est quoi cette nouvelle manie de me lancer toute ses nouvelles d'un coup? Ah et parce que tu crois que tous les alters suivent les règles ?

Francis laissa tomber ses Mjölnir qui fit trembler le plancher enleva son manteau et leva les bras en signe d'interrogation.

-Et depuis quand Lya est-elle capable de se défendre seul et toi de jeter des sort ?! Je ne comprends pas tu me reproche de ne pas être au courant, pourtant tu ne fais rien pour que je le sois.

Le fulgur n'était pas du genre à crier quand il se fâchait mais cette discutions devenait de plus en plus insensée. Depuis quand les deux jeunes mariées se disputaient-ils ?

-Et je paris que se Nayr est un alter à voir les fréquentations que tu as ?

Le ton n’était pas de reproche mais il s’en approchait beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand la souris dort, les chats crient... (Soir) [Pv : Francis et Souky]   Mer 26 Oct - 19:40

Souky ne broncha pas lorsque les marteaux de Francis tombèrent au sol. Elle savait que la situation échapait à celui-ci, mais elle n'en avait rien à faire. Elle avait tellement vécu de chose et lui ne lui posait jamais de questions comme "comment a été ta journée?" Ou encore "Tu as bien dormi?" ou encore "Saralya s'est bien porter à la garderie?" Souky soupira. Elle décida qu'il était temps de tout dire. Elle frotta subtilement sa main où elle sa cicatrice se trouvait.

Tu ne reconnait donc pas le nom de l'ancien dirigeant des alters? L'ancien amant de Miaka? As-tu donc tout oublier de ta vie avant moi?

Souky montait de plus en plus le ton de sa voix. Elle savait qu'elle devait tout dire, mais elle ignorait par où commencer et elle ignorait encore plus comment tout dire...

Ma fille a été hantée par un démon nocturne. Ce démon lui a fait boire une eau ensorcelée et depuis ce temps, elle contrôle l'eau...

Souky ne se clamait pas. Elle était outrée. Si Francis n'avait donné ne serait-ce qu'un seul verre d'eau à Saralya ou qu'il lui avait donné son bain, il l'aurait su, mais là, non. Il ignorait tout. Il ignorait tout parce qu'il n'était jamais là pour sa fille!

Nayr m'a redonné ce que j'avais perdu. Il m'a redonné la vie que j'avais laissée derrière moi...


Les yeux de Souky se perlèrent de rouge. Elle perdait peu à peu le contrôle de ses émotions, et elle le savait, mais elle n'y porta pas attention et continua, toujours en montant le ton.

J'ai conclu un pacte de sang. J'ai bu son sang. J'ai bu le sang d'un alter. Dans ce sang, il y avait le sang de ma cousine. Le sang maudit coule à nouveau dans mes veines...

Souky se lécha la lèvre.

Et... et étrangement, je ne me suis jamais sentie aussi bien. Je ne me suis jamais sentie aussi...

Un sourire diabolique se dessina sur les lèvres de Souky.

Aussi... vivante...


Les mains de Souky s'enflammèrent. Elle regarda, la tête de coté, Francis d'un regard complètement absent et vide.
Revenir en haut Aller en bas
Francis Thorn
|&&.`Chevalier Fulgur ;..
avatar

Féminin Nombre de messages : 86
Age : 22
Sur AQ depuis : 17/01/2010

Qui es-tu ?
.{ Âge: 24 ans
.{ Race: Chevalier Fulgur
.{ Affinités:

MessageSujet: Re: Quand la souris dort, les chats crient... (Soir) [Pv : Francis et Souky]   Jeu 27 Oct - 18:15

Francis avais complètement perdu le contrôle. Heureusement ce n’était pas la première fois. Sachant que Souky lirait ses pensées il prit le temps de se remémorer tout les bons moments qu’ils avaient passé depuis le début,

-Nouvelle ?

Souky hocha la tête.

-Oui. Je m'appelle Souky. Et toi?
-Moi c'est Francis, Francis Thorn. Pas trop perdu j'espère ?

-Dirais-tu qu'on est... des amis?
-Bien sur qu'ont est amie, même si je n'e connais pas grand chose sur toi...
-Me promes-tu de ne pas te facher et de rester pres de moi et de toujours être là pour moi peu importe ce que je vais te dire?
-Je te promets, je ne suis pas du genre à juger les gens par se qu’ils sont mais plutôt par se qu’ils font. Tu comprends ?

-N'oublie jamais qui je suis vraiment. Je suis celle de qui est amoureuse de toi et je le resterai quoi qui arrive.

-Jamais je ne te laisserai tomber, jamais. Je t'aime Francis, plus que tout au monde, je serais prête à tout pour toi. Mon coeur t'appartien depuis le premier jour et il t'appartiendra pour toujours. Je suis désolé...

-Souky Mitsu, veux tu m’épouser...?
-Oui, oui... Je veux bien t'épouser, Francis Thorn !

-Le bonheur, tu peux chercher pour lui mais tu ne le trouveras jamais entièrement. Laisse le partit et vit ta vie, un jour tu te réveilleras et elle sera a la maison.

Il se tourna tranquillement vers Souky et la regarda dans le fond de ses yeux et continua,

-Je l'ai enfin trouvé, je vous l'assure je ne le laisserai jamais partir se bonheur à moins que ce n’est la seule et unique option qui se présente. Souky tu ma enfin fais découvrir le vrai sens du mot bonheur et de se grand mot Amour. Je ne peux pas etre plus franc en disant simplement je t'aime...
Il fit donc signe a sa cousine de s’approcher et de lui donner la bague a laquelle il avait fait mettre un bout de la pierre de la destiné. Alors qu’il prit la bague dans ses doigts elle s’illumina un peu et quand il la passa au doigt de Souky la lumière grandi et tout le monde pouvait l'admirer. Mais personne sauf le couple qui se mariait ne pouvait comprendre que cette lumière signifiait beaucoup plus que de la beauté. Elle signifiait aussi le bon choix,

-Francis Thorn fils de AnnMarie et de Antoine Thorn, acceptez-vous de prendre pour épouse ici présent, Souky Mistu, pour le meilleur et pour le pire, dans la joie comme dans la peine, dans la maladie comme dans la santé, dans la souffrance comme dans la paix?

-Oui, je le veux.



-Souky, combien de fois a tu perdu le contrôle? Et je suis ici malgré tout. Je suis encore ici et je le serais toujours. Mais veux-tu vraiment embarquer Saralya là dedans ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand la souris dort, les chats crient... (Soir) [Pv : Francis et Souky]   Jeu 27 Oct - 18:32

Souky n'avais jamais eu à penser à cela. Parce que de toute façon, sa fille s'y était embarquée seule la dedans. Elle c'était enfuie pour aller retrouvé Eknera! Elle avait voulu se battre se soir là! Souky n'était pas dupe! Elle se calma, la lueur de ses mains s’éteignit, mais ses yeux restèrent d'un rouge vif, elle eu un rictus et dit d'un ton mi-amusé, mi-sérieuse.

Je te l'ai dit. Ma fille est capable de se défendre. Elle n'est pas dupe. Elle voit ce qui se passe. Non seulement elle le voit, mais elle le vit. Ma fille s'est battue aux cotés d'Eknera...

Elle réalisa qu'elle en avait trop dit. Elle venait de mettre son ami dans le trouble, elle s'en doutait bien, mais Francis était-il dupe au point de croire que Saralya saurait garder ses pouvoirs pour elle? Non. Elle ressentait le même besoin que Souky et elle le savait.

Ma fille n'est vivante que lorsqu'elle montre aux gens ce dont elle est capable. Je le sais, elle est comme moi...

Souky afficha un sourire presque vainqueur. Elle savait qu'elle avait raison. Elle savait que sa fille connaissait la vérité sur elle et Nayr, sa fille l'avait ressenti... Puis, sans prévenir, Souky laissa échapper ce qu'elle avait dit à Nayr l'autre soir...

Je n'avais que 17 ans...


Ses yeux reprirent leur couleur et se remplirent tranquillement de larmes. Elle savait que si elle continuait, ce n'était pas seulement le coeur de Francis qu'elle allait briser, mais le sien allait sans doute en souffrir d'avantage, et celui de sa fille également. Les yeux perlés de larme, elle dit, d'un ton à peine audible et rempli de chagrin.

J'étais jeune et en fait... Aujourd'hui, j'ignore si... si c'était vraiment la chose à faire pour une fille de mon âge...

Les larmes accumulées dans ses yeux se mirent à rouler le long de ses joues. Elle avait le coeur gros, et elle répéta, en sanglots...

Je n'avais que 17 ans...


Son regard se rougit d'un coup. Elle hésitait entre la colère et la frustration, elle était mélangée et ignorait vraiment quoi faire. Son regard changeait sans cesse du rouge au vert alors qu'elle hurla presque au désespoir ce qu'elle pensait au fond de son coeur.

Mais qu'est-ce que j'ai fait? J'ai l'impression d'avoir lancé ma vie au bout de mes bras!

Elle se calma à peine et répéta une troisième fois...

Je n'avais que 17 ans...

Elle se tut, marcha près de Francis, ouvrit la porte d'entrée et sortit. Elle se posa dans les marches et fondit en larme...
Revenir en haut Aller en bas
Francis Thorn
|&&.`Chevalier Fulgur ;..
avatar

Féminin Nombre de messages : 86
Age : 22
Sur AQ depuis : 17/01/2010

Qui es-tu ?
.{ Âge: 24 ans
.{ Race: Chevalier Fulgur
.{ Affinités:

MessageSujet: Re: Quand la souris dort, les chats crient... (Soir) [Pv : Francis et Souky]   Ven 28 Oct - 21:47

Elle le regrettait ? Comment pouvait-elle regretter se geste qui était au départ son idée? Mais Francis était trop surpris pour dire ou faire quoi que se sois ou pour même pour penser autrement que,

-Souky... non. Je veux dire tu ne peux pas...

Francis baisa les yeux, non tout sa était impossible. Pourtant le fulgur n’était pas autant surpris qu’il croyait l’être. La décision que Souky avait pris quelque année plus tôt était la l’une de ses plus grande. Et depuis quelque temps il avait bien remarqué ses remises en question.

Il se retourna et alla la rejoindre dans les marches. N'étant pas sur si celle-ci allait le repousser il ne la pris pas dans ses bras. Mais le fait de la voir pleurer, à cause de lui, le rendait seulement de plus en plus triste.

-Est-ce qu'il y a quelque chose que je peux faire ?

Francis avait toujours eu un futur clair et précis. Il savait depuis son jeune âge qu’il allait se marier et avoir des enfants. Mais se qui se passait pour lui en se moment le rendait a un tel point incertain qu’il en perdait les moyens.

-Tu sais quoi ? Je ne vais rien faire ! Dans cette situation tu es la seule qui peut t’aider…

Il se leva tranquillement et se dirigea tranquillement vers l’intérieur de la maison rangeant ses affaires, il était sur qu’il n’allait pas avoir de patrouille se soir la.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand la souris dort, les chats crient... (Soir) [Pv : Francis et Souky]   Ven 28 Oct - 21:59

Lorsque Francis entra dans la maison, elle retira son alliance, la regarda, et la rangea dans la poche de ses jeans. Elle regarda devant elle, l'allée qui menait à la rue. Elle prit son cellulaire dans ses mains. Elle aurait eu envie d'envoyer un message ou encore d'appeler Nayr, mais elle n'en fit rien. Elle rangea son cellulaire dans sa poche, se releva et retourna à l'intérieur.

Elle passa aux cotés de Francis mais ne dit rien. Elle pleurait encore. Elle monta l'escalier et se dirigea dans la chambre de Saralya. Elle ouvrit lentement la porte et y entra. Elle s'allongea aux cotés de sa fille et passa sa main dans ses cheveux.

Je t'aime, Saralya. J'espère que tu me pardonnera un jour.

Souky se releva doucement et donna un baiser sur le front de sa fille. Elle la vit entrouvrir les yeux, elle se pencha au-dessus de son oreille et lui murmura doucement :

Rendors-toi ma belle, tout ira bien. Je t'aime, ne l'oublie jamais.

Les yeux de sa fille se refermèrent, elle se releva complètement et sortit de la chambre. Elle descendit les marches. Elle alla rejoindre Francis. Elle le regarda droit dans les yeux.

Cette décision, ce n'est ni à moi, ni à toi de la prendre, mais à nous deux ensemble. Qu'est-ce qu'on fait?

Elle garda son regard plonger dans celui de Francis. Elle savait qu'il comprendrait ce que voulait dire cette question.
Revenir en haut Aller en bas
Francis Thorn
|&&.`Chevalier Fulgur ;..
avatar

Féminin Nombre de messages : 86
Age : 22
Sur AQ depuis : 17/01/2010

Qui es-tu ?
.{ Âge: 24 ans
.{ Race: Chevalier Fulgur
.{ Affinités:

MessageSujet: Re: Quand la souris dort, les chats crient... (Soir) [Pv : Francis et Souky]   Ven 11 Nov - 21:29

Après que Souky passa a coté de Francis il eu un pincement au cœur puis ses jambe eu l'impression de rentrer dans le sol. Pour ne pas tomber le fulgur s'appuya contre la table d'entrée.

Il avait tellement peur de trop la retenir ou bien pas assez. De dire les mauvais mots ou bien un de trop. Il se redressa en entendant les pas de Souky dans l'escalier.

Elle avait enlevé son alliance. L'alliance qui prouvait justement que les deux amoureux était fait l'un pour l'autre. Alors s'y ils étaient vraiment fait pour passer leurs jours ensemble pourquoi ce conflit.

-Je... je crois que nous sommes comme tous les autres couples. Mais nous sommes bien plus qu'eux. Se qui implique que notre dispute est plus importante que la leur.

Francis regardait toujours Souky dans les yeux, ses yeux se remplissait légèrement d'eau.

-Je crois que nous avons besoin de réfléchir.

Une petite larme coula le long de la joue de Francis il se dépêcha de l’essuyer du revers de la main et pris le visage de sa femme entre ses mains.

-Mais si un jour tu décide de ne pas revenir je veux que tu sache que je t’aime. N’en doute jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand la souris dort, les chats crient... (Soir) [Pv : Francis et Souky]   Sam 12 Nov - 0:08

Souky eut un pincement au coeur. elle sentait cette décision venir de plus en plus, mais maintenant qu'elle l'entendait, tout était différent. Elle mis sa main dans sa poche et toucha du bout des doigts son alliance. Elle la sortit et la montra à Francis...

Elle a briller une fois ce dernier mois, et c'est quand j'était avec... Nayr... Je ne sais pas ce que ça veut dire, mais je pense en effet que l'on a besoin de temps.


Souky recula légèrement.

Je sais que tu m'aime. Ce n'est pas de toi que je doute, mais bien de moi Francis. Si ça continue, je vais nous faire mal à tous les deux. Ça ne peu plus durer. Je dois me rendre à l'évidence, notre couple va de moins en moins bien et pour le moment, si on ne prend pas de pause pour réfléchir, je ne vois qu'une option...

Souky soupira.

Je ne veux pas envisager cette option, mais les choses ont changées, j'ai changé. On ne peut pas le nier. Alors ne fait pas comme si tu n'avais rien vu venir je t'en pris.


Les yeux de Souky se remplirent de larmes. Elle ignorait ce qu'elle devait vraiment faire.

Garde Saralya. Elle a besoin de toi, sans doute mille fois plus que moi. Elle a besoin de savoir qu'elle a un père qui l'aime. Je sais que tu l'aime, mais il serait bon que tu passe plus de temps avec elle. Il aurait fallu que tu lui donne ne serait-ce qu'un verre d'eau ou qu'un seul bain dans la dernière année et tu aurait tout de suite su qu'elle contrôlait l'eau ta fille...


Souky savait le poids de ce qu'elle venait de révéler, mais elle n'avait plus le choix, mais que de tout dire.

Je m'en vais chez Miaka. J'y resterai pour un bout de temps. Saralya sait que je m'en vais... Je n'ai pas le choix de m'en aller...

Souky se dirigea vers la patère, pris son manteau, l'enfila. Elle mit ses bottes et prit son sac à main. Elle ouvrit la porte et le tout sans dire un mot. Elle ignorait si Francis allait rejoindre quoi que se soit, mais avant de fermer la porte, elle attendit de voir si Francis allait rajouter quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Francis Thorn
|&&.`Chevalier Fulgur ;..
avatar

Féminin Nombre de messages : 86
Age : 22
Sur AQ depuis : 17/01/2010

Qui es-tu ?
.{ Âge: 24 ans
.{ Race: Chevalier Fulgur
.{ Affinités:

MessageSujet: Re: Quand la souris dort, les chats crient... (Soir) [Pv : Francis et Souky]   Dim 20 Nov - 13:16

Les mots lui manquait, pourtant ses pensée, elle n’arrêtait pas d’envahir sa tête. Il la regarda se préparer pour sortir sans rien faire…

Après quelque seconde pour réfléchir il se décida finalement de rejoindre Souky dans les escaliers. Il lui laissa le temps de se retourner et regarda dans ses yeux. Se rapprocha tranquillement pour l'embrasser, mais se résigna au dernier moment et dirigea son baiser sur son front. Il soupira, recula puis tranquillement retourna à l'intérieur.

Comment allait-il faire sans elle ? Même si elle avait raison en disant que leur couple allait de moins en moins bien, il l’aimait toujours autant. IL avait toujours autant besoin d’elle.

Il eu un dernier regard puis fit dos a Souky, il ferma la porte sans jamais la fermer complètement. Sa respiration lui manqua et ses jambes flanchèrent. A genou devant la porte d'entrée il pleurait silencieux.

Elle lui manquait déjà...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand la souris dort, les chats crient... (Soir) [Pv : Francis et Souky]   Mar 22 Nov - 10:49

Saralya s'était réveillée quand sa maman était venue la voir et elle avait compris que quelque chose n'allait pas... Elle avait voulu se rendormir, mais elle n'y était pas arriver. Elle était restée coucher dans son lit, se répétant les mots que sa mère lui avait dit et elle n,était pas certaine de comprendre leur signification. Ce n'est que lorsqu'elle entendis sa mère, puis son père monter le ton que les larmes montèrent à ses yeux. Puis, il eut se claquement de porte. Saralya plongea sa tête dans ses couverte. En temps normal, la chicane entre amis ne lui dérangeait pas trop, même les combats auxquels elle avait assister ne lui avait rien fait, mais là, c'était ses parents, tout était différent.

Cachée sous sa couverte, elle se mit à gémir et à pleurer en silence. Elle ne voulait que ses parents l'entendent et viennent la voir pour lui dire que tout allait bien, car elle n'y aurait pas cru. Puis elle comprit les paroles de sa mère... Elle était partie... Et elle voulait qu'elle lui pardonne? Alors elle n'allait jamais revenir?

Ce n'est que lorsque la porte se referma doucement que Saralya sortit de sa couverture, elle se redressa sur son lit et sans faire de bruit, elle s'approcha de sa porte de chambre. Elle entrouvrit sa porte et ce qu'elle vit la terrassa complètement.

Son père était là. À genoux. Alors que sa mère était partie! Son papa pleurait. Celui qui avait toujours été fort et courageux... Il pleurait. Saralya comprit que sa mère était vraiment partie et qu'elle n'allait pas seulement faire une course, elle était partie... pour toujours...

Lentement, la petite fille ouvrit complètement la porte de sa chambre et marcha lentement vers son papa. Elle ne devait pas pleurer, mais si l'envie y était. Elle devait être forte. Pour son papa, elle devait être courageuse et forte comme il lui avait montrer à être pendant toutes ses années.

Saralya resta debout, derrière son papa, elle le regardait, ne sachant pas quoi faire. Elle demeura à environ un mètre de son papa et lui dit, d'une voix calme et rassurante :

Moi je t'aime, papa...

Saralya s'approcha de son papa et l'enlaça par derrière, elle resta ainsi un petit instant et se redressa. Elle se retourna et marcha vers sa chambre. Elle avait que son papa avait besoin d'être seul, mais elle voulait lui dire qu'elle l'aimait, au cas où il l'aurait oublié...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand la souris dort, les chats crient... (Soir) [Pv : Francis et Souky]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand la souris dort, les chats crient... (Soir) [Pv : Francis et Souky]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Quand le Lion dort, les oiseaux dansent" [Peter Baelish~Sansa Stark]
» Quand notre guerrière se déshabille le soir...
» ? Quand le chat dort, les souris dansent - Ft. Dorian Mayne
» Si l'amour est un rêve, alors laissez moi dormir... [Loki ? ]
» Tu sais la vie elle est belle, quand tu souris - Kathuycia I. Miller [Finit]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arielle Queen :: CORBEILLE :: 
Corbeille.
 :: Corbeille du JDR
-
Sauter vers: